previous arrow
next arrow
Slider
Santé mentale

Les téléphones portables causent définitivement des tumeurs cérébrales, les tribunaux italiens

-->

Le lien entre les tumeurs cérébrales et les téléphones cellulaires est maintenant plus réel que jamais pharmacologique. Comme indiqué dans Hosted.AP.org, un tribunal italien a récemment statué en faveur d’un employé de l’entreprise de télécommunications après avoir conclu que sa tumeur au cerveau a été causée par une utilisation excessive du téléphone cellulaire de l’entreprise. Selon le rapport, l’employé de Telecom Italia Roberto Romeo a été obligé d’utiliser le téléphone portable de l’entreprise pendant trois heures par jour pendant 15 ans pour des questions liées au travail. Comme l’a souligné Romeo dans le rapport, l’utilisation d’une heure de téléphone portable par jour est déjà considérée comme une utilisation intensive. Le tribunal a jugé que son usage excessif avait entraîné une tumeur au cerveau qui, bien que bénigne, avait causé une perte d’audition dans son oreille droite.

Roméo, qui a exhorté les gens à prendre des précautions lors de l’utilisation de leurs téléphones portables, a remporté le verdict contre la sécurité sociale de l’Etat. La décision autorise Romeo à verser chaque année des prestations de sécurité sociale de 6 000 à 7 000 euros. Selon le rapport, le verdict a obligé l’agence de protection des consommateurs Codacons à réfléchir à un recours collectif qui exigera que les téléphones portables soient accompagnés d’avertissements sanitaires et que les risques pour la santé des téléphones portables soient reconnus par l’agence de sécurité sociale italienne.

Les téléphones cellulaires ont soulevé des problèmes de sécurité depuis leur utilisation a augmenté au cours des dernières décennies. Selon l’American Cancer Society, les téléphones cellulaires émettent des ondes radiofréquences (RF), une forme de rayonnement électromagnétique non ionisé qui n’a pas été trouvé pour transporter suffisamment d’énergie pour causer des dommages directs à l’ADN. Pour cette raison, le lien entre le cancer et les téléphones cellulaires a été rejeté comme un mythe pendant un certain temps, avec des études qui luttent pour trouver des preuves concluantes pour soutenir le potentiel cancérigène des téléphones cellulaires.

Cependant, une étude réalisée en mai 2016 par des chercheurs du National Toxicology Program a suggéré que le rayonnement du téléphone cellulaire est plus nocif que ce que les gens pensent. Pour l’étude, les chercheurs ont exposé les rats et les souris au rayonnement RF au même niveau de fréquence que les humains sont exposés quotidiennement. Les sujets testés ont été exposés à cette exposition de la naissance à deux ans. Une faible incidence de tumeurs cardiaques et cérébrales rares a été observée chez les rats exposés – bien que l’incidence ait augmenté en raison de l’exposition au rayonnement. Alors que les effets d’une exposition excessive aux RF sur les humains n’ont pas encore été explorés, l’étude est claire sur le lien entre l’exposition aux RF et le développement des tumeurs.

Pour éliminer tout risque pour la santé lié à l’exposition aux RF, la Food and Drug Administration recommande plusieurs mesures. Réduire l’utilisation des téléphones portables est peut-être la précaution la plus simple que l’on puisse prendre. Passer moins de temps sur votre téléphone peut non seulement réduire votre exposition aux ondes RF, mais peut également aider à favoriser un meilleur sommeil et à stimuler la concentration. Les experts ont découvert que la lumière bleue émise par les écrans des téléphones portables supprime la production de mélatonine, responsable de la promotion du sommeil. Cela se traduit par moins de sommeil de qualité inférieure – ce qui pourrait potentiellement conduire à une plus faible résistance, augmentation de la pression artérielle, et un risque plus élevé de maladie cardiaque, la dépression et l’anxiété.

Dans le même temps, la FDA a recommandé d’utiliser des accessoires mains libres tels que des écouteurs bluetooth ou des écouteurs pour placer une distance entre le dispositif émetteur RF et votre tête.

En 2015, 81% des utilisateurs de smartphones se sont mis à allumer leur téléphone en permanence, même lorsqu’ils se couchent, a rapporté le DailyMail.co.uk. Les utilisateurs ont également révélé qu’ils passaient plus de temps sur leurs appareils que de manger le petit déjeuner ou le toilettage. Selon les experts, cette augmentation de l’utilisation des téléphones portables a des effets négatifs sur la santé des personnes.

Cela signifie que de passer moins de temps sur votre téléphone limite non seulement votre exposition aux ondes RF potentiellement dangereuses, mais contribue également à améliorer votre qualité de sommeil, améliorant ainsi la santé globale.

En savoir plus sur l’amélioration de la santé du cerveau sur Brain.news.

Back To Top