previous arrow
next arrow
Slider
Médecine interne

Pharmacien emprisonné après l’agression d’un patient

-->

Un pharmacien victorien a été emprisonné pendant six mois après avoir plaidé coupable d’avoir pénétré numériquement un patient.

Kuang King Tan, un pharmacien stagiaire âgé de 30 ans originaire de Malaisie, a été accusé de viol après des plaintes d’un patient en mai 2014.

La patiente, une femme de 22 ans, a affirmé qu’elle est entrée à la Pharmacie de l’Union dans le centre de Melbourne après avoir consulté un médecin concernant des éruptions cutanées sur le ventre, le bas du dos et la région de l’aine indicatif. Elle a reçu une ordonnance pour des comprimés de stéroïdes, une pommade et une crème hydratante forte.

Dit de revenir le jour suivant pour recueillir la pommade, elle a été emmenée par le défendeur dans un petit bureau derrière le dispensaire et a demandé à montrer au pharmacien les éruptions cutanées. C’est lors de la conduite de cette enquête que l’incident, selon le dossier judiciaire.

Une plainte a été déposée par la tante de la victime auprès du médecin d’origine. Ce dernier a signalé la plainte à l’AHPRA et a encouragé la victime à contacter la police.

M. Tan, qui a étudié la pharmacie à l’Université Monash et à l’Université de Strathclyde, à Glasgow, a plusieurs années d’expérience en tant que pharmacien hospitalier en Malaisie avant de déménager en Australie en 2013.

À la Cour de comté de Victoria, le juge Hogan a statué que la culpabilité morale du prévenu était réduite «dans une certaine mesure» par l’anxiété et la dépression résultant de son «arrivée relativement récente en Australie, solitaire, sexuellement inexpérimenté, mal traité et sous-payé». un pharmacien expérimenté, et inquiet « de l’adaptation aux exigences australiennes pour la pratique de la pharmacie.

Back To Top